Présentation

OT

Olivier TINLAND est maître de conférences (habilité à diriger des recherches) en Philosophie à l’Université Paul Valéry – Montpellier III depuis 2007.

Il est actuellement directeur-adjoint de l’équipe de recherche C.R.I.S.E.S. (EA 4424) et membre des conseils scientifique et académique de l’université Paul Valéry – Montpellier III.

Après avoir obtenu l’agrégation externe de Philosophie puis soutenu une thèse sur l’idéalisme de Hegel à l’Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne, il a passé deux ans à l’Université Harvard (Society of Fellows) pour y mener des recherches en Philosophie contemporaine. Il a obtenu son Habilitation à Diriger des Recherches en 2018.

Ses travaux portent principalement sur Hegel, la philosophie allemande moderne et contemporaine, les héritages contemporains de l’idéalisme allemand, le pragmatisme contemporain ainsi que la question du relativisme.

Il a  publié les ouvrages suivants :

L’Idéalisme hégélien, Paris, CNRS-Editions, 2013

Hegel, Paris, Editions du Seuil, 2011

Hegel. Maîtrise et servitude, Paris, Ellipses, 2003

Guide de préparation au CAPES et à l’Agrégation de Philosophie, Paris, Ellipses, 2002 (rééd. augmentée 2011)

Il a dirigé les ouvrages suivants :

Nietzsche et le relativisme, Bruxelles, Ousia, 2019 (en collaboration avec Paolo Stellino)

La subjectivation du sujet. Études sur les modalités du rapport à soi-même, Paris, Hermann, 2017 (en collaboration avec Rodolphe Calin)

Platon et la philosophie française contemporaine, Bruxelles, Ousia, 2017 (en collaboration avec Rodolphe Calin et Jean-Luc Périllié)

L’Individu, Paris, Vrin, 2008

Lectures de Hegel, Paris, Livre de Poche, 2005

Publicités